13 jours et 11 nuits

Présentation

Plus discrète que le Pérou voisin, la Bolivie n’en reste pas moins une destination surprenante et fascinante : elle incarne, par les merveilles qu’elle recèle, ce qu’Amerigo Vespucci considérait comme le paradis sur terre !
Elle est « Andes, Amazonie, nature et culture » à la fois tout en ayant su préserver son identité indienne. Grand comme deux fois la France, le pays est divisé en cinq régions qui offrent aux voyageurs son lot de merveilles et de surprises.
• Des paysages saisissants de beauté : l’Altiplano qui culmine à plus de 4000m, l’incroyable Salar d’Uyuni et ses étendues de sel, les volcans, les lagunes dont la Laguna Verde et ses teintes émeraudes, les geysers et canyons (parc national de Torotoro), les cheminées de fée de la vallée de la Lune, le lac Titicaca, la région de forêts et de savanes (parc national Mercado) de l’est du pays…
• Les villes et villages : la Bolivie est un des pays d’Amérique du sud où les coutumes indiennes sont les mieux préservées (surtout sur les hauts plateaux à l’occasion des fêtes ou marchés comme celui de Tarabuco).
L’évangélisation et l’influence artistique venue d’Europe entre le XVIème et XVIIIème ont laissé un héritage culturel incroyable comme à Potosi, à Sucre, à La Paz sans oublier Santa Cruz qui domine la grande plaine du Chaco, Cochabamba et  Copacabana située au bord du lac Titicaca. C’est en ce sens que la Bolivie est qualifiée de pays le plus baroque d’Amérique latine grâce à son art richissime, sa musique, ses tableaux, ses églises et ses sculptures.
• Les sites et monuments : beaucoup de villes sont marquées de l’empreinte coloniale : églises, cathédrale et maisons du temps de la conquête espagnole. La Bolivie recèle également quelques sites précolombiens comme Tiahuanaco, Inkallatja et Samaipata. Dans l’Est du pays, autour de San Ignacio, on retrouve également les traces d’anciennes missions jésuites classées au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.
• Les fêtes et traditions : la Bolivie est le pays du continent américain où la population indienne reste proportionnellement la plus importante. Les Boliviens aiment la fête, danser et écouter la musique folklorique et mélancolique du peuple indien au son de la flûte de pan et du charango. De nombreux carnavals et cortèges ont lieu chaque année, dont le plus renommé : Oruro mais également Tarabuco, La Paz et Santa Cruz.
Imprimez le PDF.

drapeau-bolivie-cb-voyages

Itinéraire :

Jour 1 : France / Lima / La Paz

Jour 2 : La Paz / Lac Titicaca / Tiwanaku / La Paz

Jour 3 : La Paz / Sucre

Jour 4 : Sucre / Potosi / Uyuni

Jour 5 : Uyuni / Salar d’Uyuni: île Incahuasi et volcan Tunupa / Uyuni

Jour 6 : Uyuni / La Paz

Jour 7 : La Paz / Copacabana / île du Soleil / Kasani / Puno

Jour 8 : Puno / Cusco: visites en chemin

Jour 9 : Cusco: visite de la ville et des 4 ruines environnantes

Jour 10 : Cusco / Vallée Sacrée des Incas: Pisaq – forteresse d’Ollantaytambo

Jour 11 : Vallée Sacrée / Machu Picchu / Vallée Sacrée / Cusco

Jour 12 : Cusco / Lima: visite de la ville coloniale et moderne / Aéroport

Jour 13 : France

Ce combiné vous permettra de découvrir en 15 jours les sites majeurs de ces deux fabuleux pays andins que sont le Pérou et la Bolivie : des sites classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco, de magnifiques panoramas sur les Andes, et l’authenticité des peuples.

voyage-bolivie-cb-voyages

Jour 1 : France / Lima / La Paz

Convocation des participants à l’aéroport. Décollage à destination de La Paz via Madrid et Lima.
Repas et collation à bord.
Arrivée tardive à l’Aéroport International d’El Alto de La Paz, situé à 4200 m d´altitude (le plus haut aéroport commercial du monde).

La Paz, siège du Gouvernement, située à 3650 m d´altitude, est enclavée dans un bassin de l´altiplano bolivien couronné du majestueux Illimani.
Cette ville escarpée, pleine de vie et colorée, offre un étonnant mélange de tradition et de modernité.
Accueil et transfert à l´hôtel.
Dîner libre. Nuit à La Paz
la-paz-bolivie

 

Jour 2 : La Paz / Lac Titicaca / Tiwanaku / La Paz

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Départ vers Guaqui, située sur les rives sud du Lac Titicaca (environ deux heures de route goudronnée) pour un premier contact avec les civilisations lacustres par le biais de la visite du Centre d’Interprétation géré par les habitants de la Ville.
L’occasion aussi d’observer une collection de vieilles locomotives à vapeur, véritable Patrimoine ferroviaire du pays.
Poursuite de la route vers Tiwanaku (20 minutes environ).
Déjeuner.

Visite des principaux vestiges archéologiques de la culture Tiwanaku.
Pendant ses années d’apogée, Tiwanaku était considérée comme la plus grande cité du monde et “le berceau de la civilisation américaine”. Visite de la Porte du Soleil, de la Pyramide d´Akapana, du temple semi-souterrain, des monolithes et du musée où vous pourrez approfondir la compréhension des différents aspects de cette culture.
Retour en fin d´après-midi à La Paz.
Dîner. Nuit à l’hôtel.

 

Jour 3 : La Paz / Sucre

Petit-déjeuner à l´hôtel.
Transfert à l´aéroport International  « El Alto » pour prendre votre vol vers Sucre (durée: environ 1h15).
Arrivée à Sucre, capitale de la Bolivie, située à 2750m.
Sucre a été déclarée Patrimoine Culturel de l´Humanité par l´UNESCO en 1991.
Accueil et transfert à l’hôtel.
Déjeuner.
Dans l’après-midi, visite de Sucre : la visite commence sur la Place principale de Sucre autour de laquelle se trouvent la Cathédrale et la Maison de la Liberté, lieu où l’indépendance de la Bolivie fut signée en 1825.
Puis elle continue par le belvédère de la Recoleta qui permet de bénéficier d’une belle vue panoramique sur la ville.

Elle se poursuit par la visite du musée de la fondation ASUR qui expose une collection de l’art textile indigène, et se termine au Couvent de San Felipe Néri par une promenade sur les toits coloniaux de l’édifice.
Dîner. Nuit à l’hôtel.
LaPaz-Plaza-Pedro-Di-Murillo-cb-voyages-sucre

Jour 4 : Sucre / Potosi / Uyuni

Petit-déjeuner à l´hôtel.
Tôt le matin, départ pour Potosi située à 4100m, ancienne ville impériale déclarée Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO en 1987.
Voyage de 170 km (environ 2h30 de trajet) sur une route goudronnée traversant les vallées tempérées de Chuquisaca et leurs petits hameaux bucoliques.
Arrivée à Potosi et visite de la Maison de la Monnaie, de la tour de la compagnie, et de la façade de San Lorenzo (selon le temps disponible).
La Casa Real de la Moneda fut édifiée entre 1753 et 1773 près de la Cathédrale.

Les Espagnols frappèrent la monnaie pour la Couronne jusqu’au 19ème siècle.  Compte tenu de ses murs épais, elle fut aussi prison, forteresse, et quartier général de l’armée bolivienne durant la guerre du Chaco. Jusqu’en 1869, les machines étaient actionnées par des esclaves, puis par des chevaux. Entre 1869 et 1909, des machines à vapeur prirent le relais. Belle cour ornée par une fontaine en pierre et par un masque de Bacchus, première locomotive de Bolivie et aussi collection de tableaux religieux.
Déjeuner.
Puis visite panoramique du centre historique de Potosí. Vous pourrez apprécier les rues et portiques de l´époque coloniale ainsi que les principaux attraits touristiques de la ville : arche de Cobija, marché des artisans, et autres monuments historiques et religieux de la ville (selon le temps disponible).
Départ vers Uyuni situé à 241 km (environ 3h30 de piste en bon état).

Vous traversez toute la cordillère de « Frailes » avec un paysage impressionnant torturé par l´activité tectonique et volcanique.
Dîner. Nuit à l’hôtel.

Jour 5 : Uyuni / Salar d’Uyuni: île Incahuasi et volcan Tunupa / Uyuni

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Départ vers le Salar d’Uyuni, la plaine de sel la plus grand au monde. Observation du processus d’extraction et de traitement de sel, puis promenade au milieu de cet incroyable paysage blanc et découverte de la spectaculaire île Incahuasi.
Historiquement, le Salar d’Uyuni faisait partie d’un lac salé ou d’une mer préhistorique intérieure, le lac Minchin, qui inclut la plupart du Sud-ouest bolivien. Avec plus de 12000km2, il est considéré comme la mer de sel la plus la grande du monde. Il possède pour frontières seulement les chaînes de montagne et le ciel : le Salar permet d’observer des images uniques, mirages et effets d’optiques fruits de la radiation et d’autres phénomènes surprenants. Des îles s’élèvent au milieu de l’étendue désertique et abritent des cactus immenses, pouvant atteindre les 8m, aux floraisons étranges. L’île d’Incahuasi, est la plus spectaculaire de toutes. Les couleurs qui s’y observent changent en permanence selon la lumière et le moment de la journée, faisant le bonheur des amateurs de photographie.
Déjeuner panier-repas sur l´île à l’air libre dans un magnifique paysage.
Grande traversée du Salar jusqu’à son extrémité nord en direction du volcan Tunupa, qui domine tout le Salar (environ 1h30 de route).
Arrivée sur le village de Coquesa pour visiter ses momies (Chullpas), et profiter de ce point de vue pour apprécier le désert de sel.
Retour à Uyuni.Dîner. Nuit à l’hôtel.

A Noter : De décembre à mars c’est la saison des pluies dans la région du Salar. Durant cette saison il n’est pas toujours possible d’accéder en voiture à l’île d’Incahuasi car le Salar peut être inondé. Le paysage n’en reste pas moins magnifique, le ciel se reflétant dans l’eau.

 Jour 6 : Uyuni / La Paz

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Tôt le matin transfert à l’aéroport d’Uyuni pour prendre votre vol pour La Paz (1h de vol environ).
Transfert en centre-ville  pour la visite de la Vallée de la Lune puis du Centre Historique de La Paz.
En arrivant à  la Vallée de la Lune, vous apprécierez un paysage unique de formations rocheuses donnant la sensation de découvrir un véritable paysage lunaire.
Le circuit colonial républicain de La Paz débute par la Place Murillo et se poursuit par le Palais du Gouvernement, l’Assemblée Législative, la Cathédrale, le Marché des Sorcières et enfin le Marché Artisanal. Vous visiterez aussi des quartiers populaires qui sont souvent les plus anciens, les plus authentiques et les plus dynamiques de la ville.
Déjeuner, puis installation à l’hôtel.
Après midi libre de détente ou pour effectuer vos achats d’artisanat local. Dîner. Nuit à l`hôtel.

salar-de-uyuni-bolivia-cb-voyages

Jour 7 : La Paz / Copacabana / île du Soleil / Kasani / Puno

Petit-déjeuner à l´hôtel.
Départ par la route panoramique qui mène au détroit de Tiquina, que vous traverserez à bord de petites embarcations locales, avant de longer le lac jusqu’à Copacabana  (environ 3h30 de trajet).
Copacabana est le centre urbain le plus important du Lac Titicaca bolivien. Il se trouve à quelques kilomètres de la frontière péruvienne.

Originellement, ce fut un centre cérémoniel et d’observation astronomique précolombien détruit par les espagnols qui, dans le but d´évangéliser les habitants de la zone, ont édifié, au XVIème siècle, le superbe Sanctuaire de la Vierge de Copacabana.

Transfert au port et traversée d’une heure environ vers l’Ile du Soleil en bateau à moteur privé.
L’Ile du Soleil est considérée comme le berceau de la culture Inca. D’après la légende, le dieu Soleil, l’Inti,  y déposa ses enfants Manco Capac et Mama Ocllo qui commencèrent un pèlerinage jusqu’à Cusco où ils fondèrent leur empire. Jusqu’à l’arrivée des espagnols, l’île était considérée comme un site sacré pour les incas. Ils y avaient construit plusieurs temples pour adorer leurs dieux et des palais pour honorer leurs nobles.

Visite du site archéologique de Pilkokaina, aussi connu comme Palais de l´Inca (de l´aymara « où l´oiseau se pose »), datant vraisemblablement de la fin du XVème siècle. Il s´agit d´un ancien Palais à deux étages dont seul le premier est resté intact.
Déjeuner traditionnel andin (Apthapi) dans le cadre magnifique d’une petite baie de l’Ile.

Visite de Yumani, où subsiste encore une fontaine de l’époque préhispanique dont les sources d´eau symbolisent les trois lois inca : ne pas voler, ne pas mentir, ne pas être paresseux.
Retour à Copacabana et départ pour Kasani où vous traverserez la frontière entre le Pérou et la Bolivie et changerez de véhicule. Poursuite de la route vers Puno.
Dîner. Nuit à l’hôtel.

 Jour 8 : Puno / Cusco: visites en chemin

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Départ vers Cusco : environ 10h (350 km par la route passant par l’Altiplano) incluant pause déjeuner et visites
Arrêts sur les sites d´intérêt touristique du chemin: Sillustani, célèbre pour ses nécropoles, Raqchi et son fameux temple au Dieu Wiracocha,  Andahuaylillas et sa “chapelle Sixtine de l´Amérique Latine”.
Sillustani est une péninsule rocheuse au milieu de la lagune enchantée d´Umayo. Il s´agit d´un complexe archéologique pré-inca et inca célèbre pour ses merveilleuses constructions funéraires de pierre appelées « ayawasis » ou « chullpas », où les Kollas enterraient leurs souverains, constituant par la même occasion un sanctuaire à la fertilité de par sa situation dans un site magico-religieux, au milieu d´un superbe paysage objet de mille et une légendes. Pour certains, il s´agit là d´un lieu idéal pour la méditation et le silence.
A 209km de Puno, la Raya est le point le plus haut du voyage à 4 335m. Le paysage est grandiose, parsemé de glaciers, de lamas et de vigognes. Ligne de démarcation entre les deux départements, point d’union géographique entre 2 cultures : Quechua et Aymara. La zone Quechua est caractérisée par ses rivières et vallées tandis que la zone de l’Altiplano est beaucoup plus sèche.
Déjeuner en cours de route.
A 121 km de Cusco, Raqchi est un ancien centre administratif, économique et militaire inca. L’œuvre architecturale la plus importante est le « Temple du Dieu Wiracocha » aux dimensions monumentales : 100m de long, 28m de large et 14m de hauteur. Divisé en 2 parties chacune de ses bases est faite de 11 colonnes gigantesques construites en pierres taillées et surmontées d’adobes. Non loin se trouve d’autres vestiges comme les bains Incas ou encore les « qolqas » (dépôts de grains) qui servaient de réserve en cas de catastrophe naturelle ou de guerre.
L’église d’Andahuaylillas, appelée aussi la « Chapelle Sixtine des Andes » pour sa décoration, est un bel exemple de l’art populaire religieux des Andes. Véritable joyau de l’architecture baroque métisse qui s’est développée à Cusco, la nef est amplement décorée d’or, d’argent et de peinture de la fameuse école cusquénienne dont le magnifique plafond est recouvert de dorures.
Arrivée à Cusco. Dîner. Nuit à l´hôtel.

Jour 9 : Cusco: visite de la ville et des 4 ruines environnantes

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Matinée libre pour vous reposer ou flâner dans les rues de Cusco.
Déjeuner.
Dans l’après-midi, visite de la ville: la Place d’Armes, la Cathédrale et le Temple du Soleil (Qorikancha).
Située sur la Place d’Armes, la Cathédrale de Cusco fût construite en 1559 et inaugurée officiellement en 1654.
Pour sa construction, furent utilisées des pierres de granit rose de Saqsayhuaman et elle fût bâtie sur des vestiges de Temples Inkas détruits par les espagnols pour combattre ce qu´ils dénominaient sous l´Inquisition “le fétichisme”.
Entre autres merveilles, elle abrite un chœur, chef-d’œuvre d’ébénisterie coloniale, taillé en bois de chêne. Des peintures des XVIème et XVIIème siècles de l’Ecole “cusqueña” et de peintres européens ornent ses murs. Des retables dorés, finement taillés, gardent ses trois autels, dont le principal, plaqué en d’argent, renferme les bijoux de plus grande valeur.
L’image du Patron de la ville, le Seigneur des tremblements de terre ou “Taytacha Temblores”, vénérée par tous ses habitants est conservée dans ce monument et, une fois par an, à l´occasion de la célébration du Corpus Christi, sort en procession lors de la plus grande fête religieuse de la ville.
Le Temple du Soleil ou QoriKancha (Jardin d’Or) fût construit par les Inkas et partiellement détruit par les espagnols pendant les premières années de la conquête. On peut encore apprécier quelques murs et salles qui prouvent le degré de perfection des techniques de construction inkas (Inka Impérial). L´on dit aussi que le jardin de ce Temple possédait des sculptures d’arbres, d’animaux et de fleurs en or, ce qui expliquerait son nom quechua.
D´épaisses plaques en or recouvraient la partie supérieure des murs du Temple du Soleil qui abritait aussi un énorme bouclier en or massif, supporté par une voute de pierre dans l’Autel principal de ce centre cérémoniel. Aucun de ces trésors n’a été récupéré, on dit que les espagnols fondirent ces reliques pour envoyer l’or au roi d’Espagne.
Puis visite des 4 Ruines situées aux alentours de Cusco : Saqsayhuaman, Q’enqo, PukaPukara et Tambomachay.
Sacsayhuamán (“le lieu où repose le puma” en quéchua) était un centre religieux. Cette forteresse située à 2 km de la ville de Cusco se compose de 3 plateformes superposées ayant une moyenne de 360 m de long. Elles communiquent par le biais d’escaliers et portes d’accès en pierre. Parfait exemple du degré de maîtrise de la construction par les Incas, les énormes blocs de pierre qui la forment ont été assemblés de façon parfaite sans usage aucun de ciment ou mastic et peuvent peser jusqu’à 125 tonnes. Ce complexe monumental est considéré avec la ville de Cusco comme la première des 7 nouvelles merveilles du monde.
Q´enqo (“labyrinthe” ou “zigzag” en quéchua), situé à 3km de Cusco, est interprété comme un lieu d’adoration à la mère terre (« Pacha mama »). Elle se compose d’un énorme bloc de pierre de 5.90 m de haut ayant l’apparence d’un puma, sous lequel un labyrinthe de tunnels creusés dans le sol débouche sur une grande chambre souterraine abritant un autel de pierre.
PukaPukara (« rouge tourelle » en quéchua)
Centre administratif et militaire, ancien poste de contrôle sur le chemin de l’Inca, PukaPukara (« rouge tourelle » en quéchua) était un lieu stratégique sur le chemin de l’Antisuyo (province amazonienne des Incas). Situé à 6 km de la ville, il est formé de plateformes, escaliers, couloirs et tourelles. Il servait de lieu de repos et de relais pour les hommes-courriers (“chaskis”) de l´Empire.
A 7 km de la ville et 3.600 m d´altitude, Tambomachay est connu comme “le bain de l’Inca” et considéré comme un lieu de culte à l’eau où s´exprime à nouveau le haut degré de maîtrise inca de l’ingénierie hydraulique.
Dîner buffet-spectacle dans un restaurant local. Autour d’un très bon buffet, vous découvrirez la richesse du folklore des différentes régions du Pérou : danses, chants et costumes fabuleux. Si le cœur vous en dit, vous pourrez vous joindre à la danse.
Nuit à l’hôtel.

 Jour 10 : Cusco / Vallée Sacrée des Incas: Pisaq – forteresse d’Ollantaytambo

Petit-déjeuner à l´hôtel.
Départ vers la Vallée Sacrée des Incas.
Visite du marché local et des vestiges archéologiques surplombant le village de Pisaq.
Pisaq est un des villages de la vallée sacrée construit sur des fondations pré-colombiennes par le vice-roi Francisco de Toledo. Proche de ce village se trouvent les ruines de l’ancien village inca portant le même nom. Ce sont les terrasses étroites qui se trouvent en dessous de la citadelle inca représentant l’aile d’une perdrix (pisac’a), qui a donné son nom au lieu. Le site inca comprend des constructions militaires, religieuses et agricoles. Des théories avancent que Písac défendait l’entrée sud de la Vallée Sacrée.
Déjeuner dans un restaurant situé en plein cœur de la Vallée Sacrée, avec recettes andines au menu.
Puis visite du village inka et de la forteresse d’Ollantaytambo.
Le village d’Ollantaytambo se dresse fièrement sur ses fondations incas, témoignage vivant d’un village de l’époque. La distribution des maisons et des canaux (fournissant le village en eau provenant de la fonte des glaciers), sont restés inchangés, figés dans le temps, comme à l’époque du Tahuantinsuyo, après l’installation des espagnols. Comme une sorte de dieu protecteur, la forteresse embrasse le village. Le site tient son nom du cacique Ollanta, qui selon la tradition orale, tomba amoureux d’une princesse, fille de l’Inca Pachacútec et en fut durement puni.
Le site archéologique d’Ollantaytambo est un très bel exemple des différents styles et qualités du travail de la pierre des époques pré-inca et inca.
Dîner. Nuit à hôtel.

piquillacta-archaeological-cb-voyages

Jour 11 : Vallée Sacrée / Machu Picchu / Vallée Sacrée / Cusco

Petit-déjeuner à l’hôtel.
Départ en train de la gare d’Ollantaytambo en direction d´Aguas Calientes, village situé au pied du Machu Picchu.
Ascension en navette touristique pour la visite de la citadelle du Machu Picchu.
Située dans la forêt amazonienne haute, à 112km de Cusco, la citadelle de pierres de Machu Picchu constitue le monument emblématique du Pérou, et, au-delà, de toute l’Amérique du sud. Découvert en 1911 par l’explorateur Hiram Bingham, il s’agit effectivement de l’un des ensembles monumentaux les plus imposants et impressionnants de la planète, avec justice reconnu par l’UNESCO patrimoine culturel de l’humanité.

Construite au plus haut des montagnes de cette zone (Machu Picchu signifie, entre autres, « montagne ancienne » en quechua), dominant et contrôlant la vallée de l’Urubamba, elle constitua un centre productif, administratif, religieux et militaire et l’expression la plus achevée de la perfection de l’architecture inca.
Rêve de tout voyageur, légende n’ayant pas encore livrée tous ses mystères, la citadelle de Machu Picchu continue d’envoûter et de séduire les visiteurs.
Déjeuner.
Retour vers la vallée sacrée en train puis transfert final en bus vers Cusco.Dîner.Nuit à l’hôtel.

Jour 12 : Cusco / Lima: visite de la ville coloniale et moderne / Aéroport

Petit-déjeuner à l´hôtel.
Transfert à l´aéroport pour prendre votre vol de retour vers Lima (durée : 1h15 environ).
Arrivée à Lima et transfert au centre de Lima pour visiter la vieille ville.
Départ de la place San Martin pour découvrir l´hôtel Bolivar, le plus vieil hôtel de Lima qui accueillit de très importantes réunions historiques.
Puis transfert vers la Plaza Mayor,  centre de l’ancienne ville coloniale où se trouvent la mairie, le palais du gouvernement, la cathédrale de Lima, ainsi que les Casonas Coloniales les plus représentatives de la capitale péruvienne. Au centre se dresse une fontaine en bronze du XVIIe. Visite d’un des plus beaux exemples du baroque colonial du continent, la Cathédrale de Lima, construite au XVIIe. L’intérieur est austère, mais abrite des joyaux historiques comme les stalles du chœur de Baltasar Noguera, des autels latéraux et le mausolée du conquistador Francisco Pizarro.
La visite continue vers l’ensemble architectural de San Francisco. Joyau de l’architecture coloniale datant du XVIIe, le complexe artistique est le plus beau du centre historique. Les édifices qui composent le Monastère de San Francisco sont les églises de San Francisco, de La Soledad et d’El Milagro, une petite place et les catacombes (galeries souterraines) qui servirent de cimetière durant l’époque coloniale. La zone du cloître, décorée avec des carreaux de faïence, abrite le musée d’art de la vice-royauté.
Continuation vers le quartier de Miraflores. Petite halte au parc de l’amour, perché sur la falaise qui domine le Pacifique. Outre son superbe panorama, c’est un parc avec beaucoup de charme. Sa décoration est dédiée à l’amour, symbolisé par la statue de Victor Delfin, « El Beso ».
Déjeuner buffet d’adieu dans un restaurant avec vue sur l’océan Pacifique.
A l’heure indiquée, transfert à l´aéroport pour prendre votre vol international de retour.
Assistance aux formalités. Dîner et nuit à bord.

Nos tarifs : 13 jours / 11 nuits

A PARTIR DE 3.295 €

13 JOURS/11 NUITS – VOL INCLUS

Circuit Bolivie Pérou, Andes majestueuses

BASE 10 à 20 PARTICIPANTS

 

 

Nos tarifs comprennent :

Les vols internationaux Paris-Lima-La Paz / Lima-Paris via Madrid et Lima à l’aller et via Madrid au retour en classe économique sur Iberia. Les taxes d’aéroport internationales au départ de Paris (révisables). Les vols intérieurs La Paz/Sucre, Uyuni/La Paz, Cusco/Lima en classe économique sur LATAM ou Aerosur. L’hébergement 11 nuits base chambre double en hôtels de 1ère catégorie (3*NL, équivalent 2/3*). La pension complète du petit déjeuner du jour 2 au déjeuner du jour 12 (hors boissons). Tous les transports mentionnés en transports touristiques privés adaptés à la taille du groupe. Les trajets en train Vallée Sacrée – Aguas Calientes – Vallée Sacrée en 2ème Classe (places assises). Le trajet en navette touristique Aguas Calientes – Machu Picchu – Aguas Calientes. L’excursion sur le Lac Titicaca en bateau motorisé privé avec guide privé francophone. Toutes les visites et excursions mentionnées au programme avec guide local francophone. Un/e accompagnateur/trice francophone durant tout le circuit + des guides locaux francophones à chaque étape. Assistance permanente par nos succursales sur l’ensemble du parcours.

Nos tarifs ne comprennent pas :

Le dîner du jour

Les boissons et dépenses personnelles.

Les taxes d’aéroport domestiques (Prix référentiel 2014 : 3$ par personne et par vol national en Bolivie).

Matériel individuel pour le Salar: 1 sac à dos, polaire, bonnet et/ou chapeau, lunettes de soleil, crème solaire, paire de chaussures de marche.

Le port des bagages.

Les pourboires au guide et au chauffeur : il est recommandé de laisser 3$ par jour et par personne au premier et 2$ au second.

Les assurances annulation, assistance/rapatriement, bagages.

Formalités

Passeport valable plus de 6 mois après la date de retour.
Pas de visa pour les ressortissants français pour un séjour ne dépassant pas 90 jours.

Aucun vaccin obligatoire. Il est recommandé d’être à jour dans les vaccinations courantes.